assurance-habitation

Est-il important d’assurer sa maison avant sa construction ? Effectivement, il y a certaines assurances que le propriétaire et le maître d’ouvrage doivent avoir avant et au cours des travaux de construction. Leurs utilisateurs dépendent de leur type. Voici donc ce que vous devez savoir.

Assurance habitation couvrant les risques en cas de sinistres

L’assurance habitation concerne le propriétaire de la maison dès lors qu’il fait des travaux sur son terrain.

C’est quoi ?

L’assurance habitation permet de couvrir les risques en cas de sinistre, lors de la construction de la maison. Cela concerne notamment les intempéries, les incendies, les dégâts d’eau ou encore les catastrophes naturelles. Cette assurance n’inclut pas les vols et les cambriolages. Ces derniers sont déjà couverts par l’assurance de l’entreprise de construction que vous aurez choisie.

Quand souscrire ?

Il est possible de souscrire à une assurance habitation avant ou durant les travaux en cours. Il n’y a pas vraiment de restriction là-dessus. Mais attention, le propriétaire doit avoir cette assurance dès lors que la maison est hors d’air et hors d’eau. Une maison hors d’air est une maison fermée et couverte. Une maison hors d’eau est une maison étanche, et dont les gros œuvres sont déjà finis.

Quels risques en cas de non-souscription

Lorsque vous n’êtes pas couvert par une assurance habitation, les risques pénaux se limitent à une amende, qui peut aller jusqu’à quelques milliers de dollars. Sur le plan personnel, vous devrez rembourser vous-même les dégâts lorsqu’un sinistre survient au cours des travaux, car vous n’aurez pas d’indemnisation.

Assurance dommages ouvrage, une garantie supplémentaire

Il y a aussi l’assurance dommage ouvrage. Elle s’adresse au maître d’ouvrage ou au propriétaire.

C’est quoi ?

L’assurance dommages ouvrage est la seconde garantie qui couvre plus de dommage que l’assurance habitation. Elle permet aussi de se prémunir contre les malfaçons et les vices lors de la construction de l’immobilier.

Quand souscrire ?

Il est obligatoire de souscrire à une assurance dommages ouvrage avant le début des travaux. De plus, elle doit toujours courir après 10 ans, après la fin des travaux. Pour cela, il faut choisir un maître d’ouvrage qui en possède une, ou bien choisir les établissements d’assurance en comparant les offres.

Quels risques en cas de non-souscription

Sur le plan pénal, les risques de non-souscription à une assurance dommages ouvrage sont une amende de 75 000 euros et un emprisonnement de 6 mois. Et cela est applicable aussi bien pour le maître d’ouvrage que pour le propriétaire.  Sur le plan personnel, cela assure les travaux au niveau de la fondation, donc la reconstruction est vraiment coûteuse.

A PROPOS

Découvrez les coulisses de l’immobilier avec Le Blog Du Foncier – Explorez les enjeux de l’immobilier. Notre site, porté par des rédacteurs passionnés, vous offre un regard approfondi sur le secteur immobilier.

Rejoignez notre communauté ouverte à la coopération pour accéder à des analyses pointues, des tendances immobilières, et des conseils pratiques pour réussir vos projets immobiliers.